dimanche 20 août 2017

Mon matos UTMB 2017: Focus sur l'éclairage!

Comme en 2015 (voir ICI), je serais équipé en lampes Petzl pour mon UTMB nocturne.
Pas de NAO cette fois ci, enfin pas la version classique j'entend! Mais plutôt une version boosté à 750 lumens max: une NAO+!
Elle est reconnaissable à sa coiffe et sa batterie de couleur rouge.

Petzl me prêtera ce modèle à la puissance augmenté (750 lumens au lieu de 575 sur ma NAO classique) mais qui est aussi une frontale connecté dont on peut programmer ses modes directement à partir de son smartphone et connaitre l'autonomie restante par exemple.
La batterie se dote aussi à l'arrière d'une led rouge pour être vu de derrière.
Pour le reste, on retrouve la technologie Reactive Lightning qui permet d'avoir une puissance de faisceau s'adaptant automatiquement à l'environnement.


Pour ceux qui s'interroge sur les réglages NAO à faire pour un Ultra, vous pouvez consulter mon autre article ICI

Pour ma lampe de secours, je repars avec le plus petit modèle de la gamme, la e+Lite, permettant une puissance de 26 lumens pour moins de 30g, largement suffisant pour progresser sur les sentiers jusqu'au prochain dépannage Petzl sur le parcours! :-)

Elle me permettra aussi de servir d'éclairage d'appoint pour la GoPro, histoire de faire des plans sympa de nuit!

samedi 19 août 2017

Tee-shirt perf Trail Kalenji 2017

Voici un retour d'utilisation sur le tee-shirt Perf Trail de Kalenji, ça fait quelques semaines que je cours avec et même si il n'y a pas grand chose à dire, mon avis vous intéressera peut être! ;-)
Rapport qualité/prix, les produits Kalenji n'ont plus rien à démontrer maintenant, en tenant la dragée haute aux plus grandes marques running. (Voir mes autres tests Kalenji ICI)
Pour ce tee-Shirt, il en est de même, un textile léger et agréable à porter prêt du corps grâce à un tissu élastique.
Il est réalisé en plusieurs empiècements mais les coutures plates évitent les zones de frictions et c'est le principal.
Une zone en mesh relie le dessous du bras ainsi que le bas du dos pour une meilleure respirabilité. De ce côté là, je l'ai trouvé plutôt chaud comme tee-shirt, transpirant assez vite dedans malgré des températures pas forcément caniculaire (22/23°). Il faudrait peut être accentué la surface de mesh jusque plus haut dans le dos (Thierry Breuil, si tu me lis!) :-D
Un zipp frontale permet une large ouverture pour ceux qui manquent d'air!
A l'arrière, un liseret réfléchissant pour être vue comme on en trouve souvent maintenant sur tout textile.
Bizarre cette photo, on dirait que j'ai le dos de Hulk!! ;-p
Sur les épaules, des bandes caoutchouc ont été ajouté pour limiter le déplacement des bretelles du sac à dos.

De chaque côté, on retrouve deux poches à gel ou autre chose si vous en trouvez l'utilité! Moi j'avoue ne m'en être jamais servi car j'ai assez avec toutes les poches du super Short Baggy Trail :-D

En conclusion, un chouette tee-shirt technique mais que je réserve pour ma part à l'entrainement du fait du manque de respirabilité à mon goût (ça n'engage que moi!). Le choix de couleurs comme le prix (19,90€) sauront vous convaincre de le tester par vous même! ;-)

Les trois couleurs disponibles:

jeudi 17 août 2017

UTMB, où j'en suis à 15 jours du départ!

Et ben je suis dans une espèce de réflexion sur ce sport, sur le souvenir, les émotions, sans doute un peu de vague à l'âme dans tout ça... :-)
On va dire que c'est la préparation psychologique qui se met en place, et elle se nourri forcément des expériences passées!

L'UTMB, l'Ultra Trail du Mt Blanc,170km et 10000m de D+ pour faire le tour du Mt Blanc par les sentiers de grandes randonnées.

Mais comment en arrive t'on à se retrouver sur ce genre d'épreuve?

Pour ma part, tout à commencer en Octobre 2002...(Allez un peu d'historique!)
À l'époque, je n'étais qu'un cycliste pratiquant déjà depuis 8 ans en compétitions, l'idée de courir à pied était bien loin de mon esprit, et ma seule expérience était Paris-Versailles...
En Octobre 2002 donc, voyage de noce sur l'Ile de La Réunion. :-)
Dans notre hôtel, le profil d'un gars m'interpelle, il semble sortir d'un magazine type Men Health, bâti en V, super affûté, je pense à un triathlete sur le moment, le mec qui doit être super baleze quoi, quelque chose se prépare...
Les jours passent et un matin, je le vois arriver a la piscine, ce n'est plus le même!! Il est pété en deux! Il semble souffrir le martyr...qu'à t'il pu lui arriver pour être dans cet état !!
La presse locale répond à mon interrogation, une course vient d'avoir lieu: la Diagonale des Fous!!
135km à l'époque pour une traversée de l'Ile par les Cirques, je trouve ça énormissime, surtout quand je vois celui qui me semblait être un roc, ressembler maintenant à un petit vieux, arrivant à peine à se trainer par terre! :-D
Une flamme s'est allumée en moi mais je ne le sais pas encore...
Une petite flamme qui s'est réveillé quelques années plus tard alors que je commençais à avoir fait le tour de la question à vélo.
En 2006, je décide de courir un marathon sans préparation, juste histoire de dire que j'en ai fait un... 3h11' à Paris.
En 2007, début des ennuis, je veux passer sous les 3h en me préparant cette fois ci, bilan: périostites tibiale à gogo qui me plombe l'entrainement, je butte à 3h17'.
Je lâche alors la route pour me tourner vers le trail, les courts au début où je me trouve des qualités en bosse avec la puissance acquise en vélo, je m'éclate bien, je monte progressivement en distance, 20km/30km puis mon premier 50km que je gagne... la petite flamme se met à virevolter intérieurement et je me dis que le truc ultime qui se cache derrière tout ça, c'est de pouvoir moi aussi participer un jour à la Diagonale! Un doux rêve encore en 2009...
2010, je passe un cap malgré les blessures à répétition, TFL et périostites essentiellement. J'enchaine Ecotrail 80, Marathon du Mt Blanc, Les Templiers et la Saintélyon. (Toutes mes courses ICI)
A chaque fois, la même sentiment, d'avoir été au bout d'un effort complexe, un effort mêlant gestion mentale et physiologique, je me découvre un peu plus à chaque fois. Mais à cette époque, j'ai du mal à me projeter au delà de 70/80km, ça me semble encore utopique d'arriver à parcourir plus de 100km, et en montagne qui plus est!
Chaque année passant, la fin du mois d'Octobre fait se raviver en moi la petite flamme.
Je suis avec attention la Diagonale et les aventuriers qui affrontent ce parcours dantesque, en me délectant de leur récits, j'en rêve et me transpose à leur place, m'imaginant chaque passage de la course.
2013, il aura fallu qu'on me pousse un peu (Merci JP et Franck!) pour qu'enfin j'ose sortir la flamme, ça y est c'est mon tour!
En aout, je participe à la CCC, mon premier vrai ultra, première fois que je passe les 100km (101) et surtout première grosse réflexion, j'ai été au bout de moi même et ne vois pas comment il est encore possible de faire 70km de plus...!!
Un mois et demi après, j'ai oublié les douleurs et je suis prêt à en découdre enfin avec cette épreuve ultime!
Je pars vers l'inconnu, ou plutôt vers un parcours que j'imagine depuis des années avec des idées que j'en ai qui me suivront tout au long de l'épreuve, la suite vous la connaissez, inoubliable!!! (Voir ICI)

Un Ultra, c'est fait de beaucoup d'imaginaire, on mentalise énormément le parcours, mais c'est aussi une introspection pour la majorité d'entre nous, la course se fait contre nous même et pas contre les autres.
Un ultra, c'est un peu une quête, l'envie de voir jusqu'ou on est capable d'aller avec son lot de souffrance. Comment surmonter les douleurs, comment faire abstraction de son corps, comment lutter contre le sommeil, c'est tout ça que l'on découvre au fil des kilomètres.
Un ultra, c'est une ondulation faite de haut et de bas, où il faut savoir gérer l'excitation des moments de transe et surtout se sortir des méandres des mauvaises pensées.
Un ultra c'est surtout un sentiment d'accélération temporelle, les km n'avancent pas mais les heures elles, défilent à toutes allures!
Un ultra, c'est aussi cette incroyable aura qui gravite autour. L'impression de faire partie d'une caste de guerriers acclamés par la foule.
Bref, un ultra c'est une multitude de choses inexplicables, inconcevables, inconscientes sûrement mais pourtant c'est plus fort que soi, on y revient quand même...


Pour revenir à nos moutons et à l'UTMB en particulier, voici quelques chiffres quand même sur ma préparation du derniers mois!
175km et 2300m de D+ (OMG!!), bon heureusement j'ai aussi réalisé 1300km à vélo... (Mes entrainements ICI)
Ça peut faire peur surtout si l'on compare aux dizaines de milliers de dénivelé positif que François d'Haene a accumulé :-D, n'y pensons pas!!! :-p
Ce qui m'angoisse plutôt, c'est que ma dernière sortie longue ne m'a pas rassuré hier avec une petite pointe dans la cuisse...j'espère que je n'ai rien abimé...le signal sans doute pour dire qu'il est temps de calmer un peu!

Dans 2 semaines, nous y serons enfin, la tension va monter tout au long de ces derniers jours et je ne manquerais pas de vous partager au fur et à mesure quelques informations concernant mon matériel, textile, nutrition...!

Pour le suivi, j'y reviendrai la veille de la course mais tout est déjà en place sur le site LiveTrail (ICI)
Mon dossard: 556

Vous pourrez aussi me suivre sur les réseaux sociaux: #brunopoulenardutmb
Facebook: https://www.facebook.com/BrunoPoulenardTrail
Instagram: https://www.instagram.com/brunopoulenard/
Strava: http://www.strava.com/athletes/1537469
Twitter: https://twitter.com/PoulenardBruno?lang=fr
Youtube: https://www.youtube.com/user/poulo1177

jeudi 27 juillet 2017

Solution de maintien pour steadycam GoPro !

Une astuce pour ceux qui comme moi trimballe une perche avec une GoPro sur leur course et qui ont besoin de se détendre la main de temps en temps sans avoir besoin de ranger le matériel dans le sac!

En me promenant chez Decathlon dans mon rayon running préféré ;-) je suis tombé sur cette sangle en caoutchouc dont j'ai dérivé un peu l'utilisation pour laquelle elle est prévue initialement... :-)

Pour 1,99€, je n'ai pas pris trop de risque! (voir ICI)
Les premiers essais sont plutôt concluant, reste à tester en condition sur l'UTMB!

Pour voir comment j'utilise ma perche "Gimbal" steadycam en trail, vous pouvez faire un tour sur cet article: ICI

dimanche 23 juillet 2017

UTMB - News à J-40

Quoi de neuf, à 40 jours du départ du plus gros événement Trail de l'hexagone?!
Ben ça va pas trop mal, après une petite coupure pour bien récupérer du 80km du Mt Blanc, j'ai repris tranquillement l'entraînement. 
Pour ceux qui me suivent sur mon compte Strava, vous aurez remarqué que le vélo à une part prédominante dans ma préparation, ce n'est pas forcément une stratégie d'entraînement spécifique à l'UTMB, mais plutôt que je prend plus de plaisir à 2 roues qu'à courir autour de chez moi!! :-))
Et cette notion de plaisir est hyper importante dans une prépa, pour éviter la saturation et la fatigue psychologique avant l'épreuve! 
Bon et puis avec le recul et l'expérience de ma première participation en 2015 (revoir ICI), j'ai moins de doute quant au déroulement de la course, je sais à peu près à quoi m'attendre et ce qu'il faut que je travaille pour ne pas trop souffrir le jour J! :-)

Attention qu'on soit clair, je ne vise pas un chrono, donc cette préparation très light me permettra juste de finir, ce qui est pour moi l'essentiel sur un ultra, il y a tellement de facteurs qui peuvent influer qu'il serait présomptueux de s'avancer sur une quelconque performance! 

Pas de chrono donc quelle est ma motivation à prendre le départ? 
Comme vous le savez sans doute maintenant, je bénéficie d'une accréditation presse pour le compte de Horizons Sports, la TV des sports outdoor, avec l'objectif de ramener un maximum d'images pour la réalisation de plusieurs reportages...
Par rapport à 2015, je suis à peu près dans le même niveau de forme, je commence à être plutôt "sec" avec un poids qui frôle celui de mes meilleures années à vélo! Les sensations à l'effort sont donc très bonne et il faut que je commence à gérer un peu pour éviter d'arriver dans un pic de forme trop tôt, facile à dire mais pas évident à faire! :-)

Côté diététique, pour m'aider au mieux dans cette tâche, j'ai la chance d'être accompagné par PowerBar, tout comme sur le 80km du Mt Blanc, et je dois dire que la différence est notable d'un point de vue performance et récupération, un vrai plus!!! Merci à Maud et Alexandre!

 Pour les chaussures, le choix se portera sur les Kalenji XT6, choix conforté lors de ma dernière course! (mes impressions sur ce modèle)
Pour le textile, je ne peux encore rien dire car j'attend d'avoir reçu l'équipement pour vous le présenter!! Je vais être tout beau, ça va être top!! ;-)
A suivre! Venga!

lundi 17 juillet 2017

Strava: Project Kodos !

Vous connaissez le projet Kodos sur Strava!?
C'est sur le Labs Strava que ça se passe et c'est plutôt amusant!
Ça permet de voir qui parmi tout vos followers vous a donné le plus de Kudos, de retrouver vos 50 sorties les plus appréciées, de vous classer par rapport à toute la communauté...
Number #1 de mes followers: Rodolphe, merci mec!!
Le visuel est très sympa! :-) A vous de jouer sur votre compte!



UMTB 2017 avec Horizonsports

Cette année, à la différence de l'édition 2015 où j'avais couru l'UTMB pour la première fois, je prendrais le départ avec un peu plus d'expérience encore et surtout avec l'objectif de faire des images pour Horizonsports.

Horizonsports est un média tourné essentiellement vers les sports outdoor et le "lifestyle" proposant des vidéos de qualité sur différentes plateformes (réseaux sociaux, VOD, appli mobile..)
Quelques vidéos sur leur chaine Youtube: ICI
Encore un beau reportage à venir, restez connecté!

Randonnée en Haute Savoie!

Rien de tel qu'un week end prolongé à la montagne pour faire le plein d'ondes positives!
L'occasion aussi de travailler un peu le foncier en vue de l'UTMB dans un petit mois et demi.
On aura fait avec Virginie, trois belle randonnée sur la journée, en mode sportif mais aussi dans le but de découvrir et de profiter des paysages et de la nature, le top! ;-)

lundi 3 juillet 2017

Passage chez mon podologue...

Petit passage chez mon ou plutôt ma podologue pour refaire mes semelles avant l'UTMB.
Ça faisait deux ans que je ne les avait pas changé et elles étaient "légèrement" écrasées d'où quelques douleurs sous-métatarsienne ces derniers temps...
Après les analyses d'appui en statique, à la marche, puis sur le tapis de course, voici la nouvelle customisation de mes semelles! :-)
Oups, ça peut faire peur de prime abord, je vous rassure je n'ai pas les pieds tout tordu!! :-D
 Alors, à quoi servent tout ces petits appendices?
 Sur le devant de la semelle, celui ci vient se placer sous l'articulation de mon gros orteil et permet de réduire l'appui de ce côté là en déchargeant la pression tout en calant l'orteil.
Très efficace, et ne se ressent plus dès les premières foulées!
 Dans le prolongement, on retrouve un peu de surépaisseur pour donner un peu d'amorti supplémentaire sous les métatarses.
 Sur l'intérieur, l'appui pour limiter la pronation.
 Et à l'arrière, le calage du talon, tout le pied est calé aux petits oignons pour courir dans l'axe sans contraintes!
Plus de soucis de genou (TFL) ou périoste depuis que je suis positionné de la sorte, un très bon boulot de ma podologue!

Vous en cherchez un dans les Yvelines, je vous la recommande!!!
Elodie Appert
8 rue de Bougainville
78990 Elancourt
tel: 01 30 51 96 57 

dimanche 2 juillet 2017

Kalenji XT6, update 2017!

Je sais pas si vous aviez suivi mais j'avais déjà fait un test l'année dernière sur ce modèle trail de la gamme Kalenji, la Kiprun XT6. (voir ICI)
En 2017, elle continue sa percée et a été élu "Coup de coeur" par le magazine Trail by Endurance dans la catégorie All tracks.

Logique à mes yeux!, mais si vous doutez encore, j'enfonce le clou une nouvelle fois avec une petite mise à jour concernant mes impressions sur ce modèle!! :-)
Pour cette nouvelle collection, seule les coloris ont changé, et vous avez le choix entre un gris foncé plutôt passe partout ou alors un bleu un peu plus pétant mais plus sympa que celui de l'année dernière!



Mon idée cette fois-ci était de voir ce qu'elle avait à nouveau dans le ventre mais sur du long, du très long, de l'ultra trail quoi et plus seulement sur la distance marathon (Marathon du Mont Blanc, condition de mon test 2016)
Je l'ai donc embarqué sur mon 80km du Mont Blanc qui s'est même transformé en 95km suite à un mauvais calcul kilométrique du parcours par l'organisateur...
Cette épreuve, en plus d'une distance intéressante, présente un niveau de technicité et de déclivité très important (6800 de D+) permettant de mettre à rude épreuve le bonhomme mais aussi le matériel et surtout les chaussures! Bref un bon gros test grandeur nature pour ma XT6 fraîchement sortie de sa boite! (environ 60km de rodage avant la course).
Bon je ne m'étalerait pas sur ses caractéristiques techniques dont j'avais déjà parlé dans mon précédent article (ICI)
Une ligne agressive!
Des crampons impressionnant pour arracher le terrain
Pare-Pierre pour la montagne
Petite poche pour les lacets
Très bonne accroche qui lui confère une bonne propulsion
Le déroulé est dynamique malgré un léger embonpoint (environ 350g)
La stabilité est de mise!
Comme pour toutes mes autres chaussures, j'ai remplacé les lacets d'origine par les lacets silicone de chez Alpurna, pour absorber le gonflement des pieds et surtout parce que les lacets classique me compriment des terminaisons nerveuse devenant insupportable à la longue...

Sur ce 95km du Mont-Blanc, on trouvait un peu tout les type de terrains spécifique à la pratique du trail: du sentier propre, des racines à tout va, des pierriers, des descentes engagées, des montées pentues, des dévers, des roches coupantes, des marches, des échelles, de la neige, des traversées de rivières, des prairies, un peu de bitume...

J'appréhendais au départ un peu la tenue du pied, ayant peur que celui ci ne parte un peu en pronation comme j'avais pu le ressentir l'année dernière et finalement nada, le pied est resté correctement soutenu, je n'ai pas senti d'affaissement de l'amorti, aucune douleurs au pied, aucune ampoules! Le pied total! :-D
Dans les parties pentues, que ce soit en montée comme en descente, l'accroche comme la stabilité ont été au top et j'ai pu m'en donner à coeur joie en toute confiance! :-)
J'ai buté plusieurs fois de l'avant sur des racines ou des pierres, mes doigts de pieds ont été préservé!
Le petit bémol, c'est toujours la proéminence des crampons qui déborde sur les bords latéraux et qui viennent avec la fatigue frotter sur la cheville ou la chaussure opposé. Sur la cheville, ça griffe un peu et ce n'est pas super agréable quand on tape plusieurs fois au même endroit et sur la chaussure opposé ça pourrait finir par déchirer le mesh.

La partie semelle avec ses crampons oversize n'a pas bronché, pas d'usure prématuré.

Plus généralement, le mesh a bien tenu ce test de vieillissement accéléré!! :-D
Pas de déchirement ou d'usure dans les zones de pliage du mesh et celui-ci a bien évacué l'humidité lors de passage de ruisseau.

En conclusion, pas de surprise pour ma part, c'est une nouvelle fois haut la main que la Kiprun XT6 passe cet ultra test, elle donne pleinement confiance pour aborder sereinement n'importe qu'elle type de parcours, engagé ou non, court ou long et j'envisage donc de l'utiliser sur l'UTMB dans 2 mois, à moins qu'entre temps la Kiprun Trail MT ne soit sortie! :-)
Le rapport qualité/prix (69€) n'est plus à démontrer et je ne peux que vous conseiller de l'essayer si ce n'est pas déjà fait.

Pour rappel, parce que ça compte forcément, mon gabarit: 1m82 pour 70kg 
#Kalenji